Comment peindre des chaussures ?

Sommaire

Rajeunir une couleur fanée, masquer des taches ou customiser des classiques : peindre des chaussures peut transformer votre paire préférée en nouveauté ! Pour recycler ou personnaliser baskets, ballerines, bottines ou escarpins, découvrez comment peindre des chaussures étape par étape.

1. Choisissez la peinture adaptée à la matière de vos chaussures

Il existe autant de matières que de chaussures, et chacune absorbe la peinture différemment. Autrement dit, à chaque matière son médium !

Avant de peindre vos chaussures, prenez le temps de choisir la bonne peinture : elle assurera une application facile, une bonne répartition et une meilleure résistance.

La peinture textile

Elle permet de peindre des chaussures en tissu. La peinture textile existe sous toutes les formes, des tubes aux bombes, en passant par les feutres. Vous pouvez même opter, dans ce dernier cas, pour des feutres vides à remplir avec la peinture de votre choix.

Bon à savoir : il est possible d’utiliser une peinture acrylique classique sur le tissu à condition d’utiliser un fixateur spécial textile ensuite… ou de ne jamais mouiller les chaussures peintes ainsi.

La peinture cuir

Elle est destinée aux chaussures en cuir. Il s'agit d'une peinture spéciale, indispensable pour un résultat durable ! On la trouve sous l’appellation « peinture pour cuirs » ou « teinture pour cuirs ». Faites votre choix en fonction de la couleur mais également du conditionnement : certaines sont en tubes, d’autres en flacons, d’autres disposent d’un embout applicateur.

La peinture daim

Elle s'applique sur les chaussures en daim ou en nubuck.

La plupart des peintures pour cuir conviennent également aux chaussures en daim, nubuck ou autre matière veloutée. Vérifiez toutefois les indications pour éviter les mauvaises surprises.

Bon à savoir : comptez environ 50 ml de peinture pour peindre une paire de chaussures, le double pour des bottes.

2. Munissez-vous du bon accessoire pour peindre vos chaussures

L'accessoire à employer n'est pas le même pour dessiner des flammes sur vos baskets ou teindre des bottines en daim. Consultez le mode d’emploi de la peinture que vous avez choisie ou optez pour celui qui vous convient le mieux.

Le pinceau mousse

Cet embout mousse sur un manche est idéal pour appliquer une couleur uniformément et sans traces. Choisissez-le pour peindre une grande surface facilement, et utilisez-le en effectuant un mouvement d’aller-retour.

Le pinceau à poils

Mieux vaut le conserver comme pinceau de précision, pour peindre des bandes ou des motifs délicats.

Un pinceau à poils larges laisse généralement des stries sur les chaussures, mais il peut être utile pour peindre le cuir perforé, par exemple, en tapotant pour boucher les trous.

Le tampon

Les tampons ou petites éponges permettent de répartir plus facilement une peinture liquide, en particulier sur le daim ou le nubuck. Ils conviennent également pour les pochoirs, et s’utilisent en tapotant.

La bombe

La peinture en bombe est sans doute la plus simple à employer pour un résultat uniforme. Choisissez-la pour peindre entièrement des chaussures, après avoir soigneusement protégé les parties à préserver.

Le pistolet à peinture

Le pistolet permet d’utiliser une peinture classique comme une peinture en bombe.

3. Préparez vos chaussures avant de les peindre

Pour offrir à la peinture une bonne surface d’accroche et un résultat homogène, nettoyez vos chaussures avant de les peindre. Cette étape de préparation est incontournable.

  • Si vos chaussures présentent des trous ou que la semelle se décolle, réparez-les ou faites-les réparer avant de les peindre.
  • Retirez les étiquettes, les lacets et autre accessoire superflu.
  • Nettoyez soigneusement vos chaussures pour les débarrasser des taches éventuelles. Certaines chaussures en tissu supportent un passage en machine à laver ou, à défaut, se lavent à l’eau savonneuse ; les chaussures en daim demandent à être parfaitement brossées pour les débarrasser de la poussière ; pour des chaussures en cuir, utilisez un nettoyant spécial cuir pour les dégraisser. Dans tous les cas, n’oubliez pas les semelles !
  • Séchez ou laissez sécher entièrement les chaussures à peindre.
  • Selon votre projet de customisation, utilisez un adhésif de peintre (ruban adhésif en papier gaufré, facile à décoller sans abîmer) pour protéger les parties qui ne doivent pas être peintes, soit, au minimum, les semelles.
  • Protégez votre espace de travail à l’aide d’une bâche en plastique, et enfilez un tablier et des gants !

Conseil : si vous prévoyez de peindre à l’aide d’une bombe ou d’un pistolet à peinture, protégez l’intérieur de vos chaussures en les remplissant de papier et recouvrez les semelles d'adhésif de peintre.

4. Appliquez la peinture

Une fois vos chaussures préparées et protégées, vous pouvez appliquer la couleur.

  • Appliquez la peinture au pinceau, au pinceau mousse ou au tampon, à l'aérosol ou au pistolet à peinture, selon la peinture et le résultat souhaité. Privilégiez les fines couches de peinture successives plutôt que la couche unique épaisse !

Conseil : si vous utilisez un aérosol, respectez scrupuleusement les distances indiquées.

  • Laissez entièrement sécher, 24 heures au minimum dans l’idéal, loin de toute source de chaleur et à l’abri de la lumière.
  • Brossez ensuite légèrement les chaussures.
  • Répétez les étapes précédentes jusqu’à obtenir une couleur uniforme et conforme à vos envies.

Conseil : le daim absorbe facilement la peinture, qui peut alors traverser les épaisseurs et déteindre sur l’intérieur ; il est également délicat avec cette matière d'obtenir un rendu uniforme ; le plus efficace consiste, dans ce cas, à employer un pistolet à peinture ou un aérosol.

5. Fixez la peinture sur vos chaussures

Vos chaussures sont peintes. Encore faut-il garantir la tenue de la peinture pour éviter le drame à la première averse.

  • Si vous avez peint des chaussures en cuir, nourrissez-les avec une crème adaptée au préalable. Dans le cas de chaussures en daim, brossez-les.
  • Choisissez un imperméabilisant adapté à la matière de vos chaussures, et vaporisez-le en couche fine selon les instructions, en respectant la distance.
  • Laissez sécher.
  • Répétez une seconde fois les deux étapes précédentes. C’est terminé !

Ces pros peuvent vous aider